Le marché concernant les vêtements est un marché qui ne peut perdre sa valeur. Il est toujours intéressant de créer une entreprise de vêtement, car ce domaine d’activité tient toujours une place importante dans la vie de tous les jours.

Cependant, il n’est pas facile de créer une entreprise qui pourra avoir une part de marché dès sa création sans passer par plusieurs étapes pour que celle-ci puisse avoir une bonne base pour débuter son activité.

Dans ce guide, on vous apportera les explications par rapport aux différentes démarches pour créer une entreprise de vêtement.

 

L’ouverture d’une entreprise de vêtement nécessite-t-elle un diplôme ?

 

La création d’une entreprise de vêtement n’exige pas de l’entrepreneur l’obtention d’un diplôme. En effet, cette activité n’est pas qualifiée d’activité règlementée.

Néanmoins, il est toujours avantageux pour un entrepreneur d’avoir des connaissances en matière de commerce ainsi qu’en matière de marketing pour faciliter la commercialisation des produits qu’il produira ou vendra.

 

L’étude de marché pour créer une entreprise de vêtement

 

Pour procéder à la création d’une entreprise quelle que soit l’activité que celle-ci exercera, l’entrepreneur ou le créateur de l’entreprise devra réaliser une étude de marché.

En effet, comme pour la création d’autres entreprises, la réalisation de cette première étape est indispensable, car l’étude permettra à l’entrepreneur de connaitre et de définir les éléments ou points stratégiques par rapport à concrétisation de son projet.

L’étude de marché offrira la possibilité à l’entrepreneur d’avoir plus d’information qui l’aideront dans ses démarches. Après la réalisation de cette étape, le créateur aura des informations sur l’environnement économique de la zone géographique où l’entreprise s’établira.

À la fin de l’étude, l’entrepreneur connaîtra également la concurrence (les services et produits mis en vente), aura des informations sur les fournisseurs et le plus important connaitra la demande des clients. Cette étude sera alors la base pour concrétiser le projet de l’entrepreneur.

 

L’établissement du business plan pour créer une entreprise de vêtement

 

Un business plan doit refléter l’aspect économique et financier d’un projet. Le créateur de l’entreprise de vêtement doit alors monter un business plan pour qu’il puisse prévoir le budget nécessaire à la concrétisation de son projet.

Concernant le contenu de ce document, l’entrepreneur doit y inscrire les dépenses nécessaires, les bénéfices envisagés et à atteindre durant l’exercice de l’activité ce qui peut permettre à ce dernier d’avoir un prévisionnel sur le chiffre d’affaires de l’entreprise de vêtement.

En outre, le business plan n’est pas juste un document de repère pour l’entreprise, mais ce document sera indispensable pour l’entrepreneur s’il doit contracter un prêt auprès d’un établissement de crédit, car les banques accordent rarement des prêts à une entreprise sans la présentation d’un bon business plan.

Le business plan peut être établi par l’entrepreneur lui-même s’il a les connaissances nécessaires. Par contre, il est conseillé aux entrepreneurs de demander à un expert de l’accompagner durant le montage de ce document pour avoir un meilleur résultat.

 

Le financement de la création de l’entreprise de vêtement

 

Si l’entrepreneur dispose des fonds nécessaires pour financer la création de son entreprise, il peut directement les utiliser. Par contre, il a la possibilité de trouver d’autres financements comme en s’associant à d’autres personnes et en devenant associé de l’entreprise, contracter un emprunt auprès d’une banque ou bénéficier des aides à la création d’entreprise s’il remplit les conditions nécessaires dans ce sens.

 

Choisir un emplacement pour l’exercice de l’activité

 

En parlant d’une entreprise de vêtement, il est très important de choisir l’emplacement du magasin de vente des produits si l’entreprise en a besoin. Il est important de choisir un emplacement stratégique qui peut faciliter la vue du magasin par la clientèle ou encore de choisir un emplacement qui peut donner une bonne image à l’entreprise, dans un quartier prestigieux par exemple.

 

Le choix de la forme juridique de l’entreprise de vêtement

 

Le choix du statut juridique de l’entreprise de vêtement appartient à l’entrepreneur lui-même. Néanmoins, il est possible pour ce dernier de choisir de se faire accompagner par un professionnel tel qu’un expert-comptable pour le conseiller par rapport à ce choix.

Par ailleurs, deux statuts juridiques d’entreprise sortent du lot concernant la création d’une entreprise de vêtement, ce sont la SAS (société par actions simplifiée) et la SARL (société à responsabilité limitée).

En outre, il est possible de créer une SAS unipersonnelle ou une SARL unipersonnelle si l’entrepreneur veut rester le seul associé de son entreprise. Le choix de ces formes de société s’explique par le fait que ces statuts juridiques offrent une protection du patrimoine personnel de l’entrepreneur grâce à la limitation de responsabilité des associés de ces formes d’entreprise.

 

Procéder à la création de l’entreprise de vêtement

 

La création d’une entreprise se fait par la réalisation de quelques formalités et démarches suivant la forme juridique de l’entreprise à créer. En général, il faut :

 

Rédiger les statuts de l’entreprise de vêtement

La première étape de la création d’une entreprise de vêtement c’est la rédaction des statuts de celle-ci. Les statuts de l’entreprise doivent contenir les mentions obligatoires imposées par la loi. Cette étape peut être effectuée par l’entrepreneur ou il peut déléguer la rédaction à un professionnel de son choix.

 

La constitution du capital social de l’entreprise de vêtement

Le capital social est constitué des apports du ou des associés dans l’entreprise. Les apports sont en numéraire et/ ou en nature. Pour les apports en numéraire, il faut les déposer dans un compte au nom de l’entreprise.

Pour les apports en nature, il faut faire l’évaluation de chaque bien soit par l’associé lui-même soit par un commissaire aux apports. L’obligation de nommer un commissaire aux apports dépend des quelques conditions suivant le statut juridique de l’entreprise à créer.

 

La domiciliation de l’entreprise de vêtement

L’entreprise de vêtement doit avoir son propre siège social. Il faut alors que ce siège ait une adresse. L’attribution de cette adresse s’appelle la domiciliation. Le choix de l’adresse appartient à l’entrepreneur.

 

La publication de l’avis de constitution de l’entreprise de vêtement

Cet avis doit être publié dans un journal d’annonces légales. Le journal choisi par l’entrepreneur pour effectuer la publication doit couvrir le département où est situé le siège social de l’entreprise.

 

L’immatriculation de l’entreprise de vêtement

L’immatriculation d’une entreprise se fait auprès du greffe du tribunal de commerce. C’est la dernière formalité à réaliser pour créer une entreprise quel que soit le statut juridique de l’entreprise à créer.

Pour ce faire, il faut déposer le dossier contenant les divers documents obtenus grâce à la réalisation des diverses démarches et formalités susmentionnées ainsi que le formulaire de déclaration de l’entreprise (formulaire M0).

 

En résumé, pour créer une entreprise de vêtement, le porteur du projet doit passer par de nombreuses étapes telles que la réalisation de l’étude de marché, l’établissement du business plan, la recherche du financement (le cas échéant), le choix du statut juridique de l’entreprise ainsi que l’immatriculation de l’entreprise de vêtement.

 

Comment