Actuellement, de nombreux projets professionnels s’inscrivent de plus en plus dans le domaine du textile et de l’habillement. C’est en effet un secteur en plein essor et dont la demande sur le marché ne cesse de s’accroître. À l’instar de toute société commerciale, la gestion d’une entreprise dans le domaine du textile doit également être soumise à la réalisation de diverses obligations comptables afin de continuer à exploiter l’activité professionnelle liée à ce secteur. C’est dans cette optique que l’intervention d’un expert-comptable est nécessaire, non seulement pour cette tâche comptable, mais aussi sur de nombreuses autres branches, allant de la création de l’entreprise à la phase d’exploitation.

À cet effet, il est conseillé de solliciter les services d’un cabinet d’expertise comptable, dont le domaine de prédilection tourne autour de ce secteur, afin d’aider au mieux l’entrepreneur dans l’accomplissement des différentes tâches liées à l’exploitation de son activité professionnelle.

 

Expert-comptable textile, habillement et chaussures : les règles à savoir

Quelques notions à prendre en considération

 

Une distinction importante à savoir

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est d’abord important de différencier un magasin de vêtements et celui dont la spécialité est la vente de tissu et de textile. En effet, dans le premier cas, les produits mis en vente concernent exclusivement le prêt-à-porter, alors que dans le second, il sera question de tout ce qui est matière première, c’est-à-dire des tissus et des textiles qui ne sont pas encore finis, mais destinés à être transformés en vêtements. Ce sont donc ces entreprises qui fournissent aux consommateurs les tissus d’habillement. C’est une distinction importante qui porte souvent à confusion.

 

Un expert-comptable textile, habillement et chaussure, c’est qui ?

En général, un expert-comptable est un professionnel des chiffres dont la responsabilité principale est de gérer l’aspect financier de toute activité professionnelle. Ainsi, il est chargé de tenir une comptabilité en vérifiant et en surveillant les comptes de son client afin de prouver la sincérité de ceux-ci vis-à-vis des tiers concernés.

À partir de cette définition, un expert-comptable textile est un professionnel spécialisé dans ce secteur spécifique, ayant déjà une certaine expérience et un savoir-faire accru sur le domaine du textile, de l’habillement et chaussure. Son champ d’intervention est assez large, et peut s’étendre à partir de la phase de création jusqu’à l’exploitation de l’activité.

 

La gestion comptable d’une activité de vente de textile, habillement et chaussures

 

Il faut préciser au préalable que ce type d’activité s’inscrit soit dans le secteur commercial, soit artisanal. Par conséquent, le régime applicable est celui des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC, engendrant par la suite divers régimes d’imposition en fonction du chiffre d’affaires. En outre, ces différents points impliquent le respect de quelques obligations comptables et fiscales, propre à la vente de textile, habillement et chaussures. Voici donc celles dont la législation française exige.

 

Effectuer une comptabilité d’engagement

C’est une obligation qui consiste à sauvegarder en comptabilité toutes les créances ainsi que les dettes de l’entreprise, c’est-à-dire enregistrer d’une manière chronologique toutes les opérations touchant de près ou de loin son patrimoine. Par exemple, si un client s’engage à payer un produit quelconque (textile ou autres tissus destinés à l’habillement), l’entreprise doit immédiatement comptabiliser cela dans ses livres. Ensuite, si le paiement est fait, une autre opération sera comptabilisée.

 

Établissement d’un compte annuel

Tout commerçant est dans l’obligation de produire des comptes annuels (excepté celui sous le régime fiscal de la micro-entreprise) en fin d’exercice social et la vente de textile n’échappe pas à cette règle. Divers documents constituent ces comptes : le bilan (contenant les passifs et les actifs ainsi que les capitaux propres), le compte de résultat (les ventes et les achats) et les annexes comptables (complétant les deux premiers éléments).

 

Tenir un livre-journal et un grand-livre

Ce sont des pièces comptables obligatoires servant à enregistrer périodiquement les opérations comptables impliquant le patrimoine de l’entreprise, jour par jour (inscrits dans le livre-journal). S’agissant du grand-livre, il contient toutes les opérations et écritures du livre-journal, inscrites selon le plan comptable.

 

La réelle nécessité d’avoir recours à un expert-comptable spécialisé dans ce domaine

 

Déterminant pour les décisions importantes

Avant de se lancer dans l’aventure, l’entrepreneur doit penser à choisir quelle structure juridique sera la mieux adaptée à son projet entrepreneurial, en fonction aussi de ses moyens et de ses besoins. Pour le conseiller dans ce choix, l’intervention d’un expert-comptable spécialisé sera un atout considérable. Il est d’autant plus conseillé de recourir au service d’un cabinet d’expertise comptable ayant dans ses rangs des professionnels expérimentés dans le domaine du textile, habillement et chaussures.

Il peut ainsi conseiller l’entrepreneur sur deux solutions différentes. La première consistera à opter pour le statut autoentrepreneur avec un régime fiscal et social simplifié et des obligations comptables assez amoindries. Par ailleurs, la seconde concernera la structure sociétale (SASU ou EURL si une aventure solo est souhaitée, et une SAS ou une SARL en cas de plusieurs associés) accompagnée cependant d’un alourdissement d’obligations comptables. Dans tous les cas, il saura orienter son client en se basant sur son profil, son projet et ses attentes.

 

Se libérer des tâches complexes

La complexité des tâches comptables varie en fonction du statut juridique choisi. Dans tous les cas, l’entrepreneur pourra gagner un temps précieux en confiant ces tâches à un expert-comptable, qui plus est, est spécialiste en la matière. En plus, cette décision lui évitera de commettre des erreurs dans les écritures comptables qu’il aura à effectuer, des erreurs qui peuvent être très préjudiciables à son entreprise. L’intégralité des obligations comptables citées ci-dessus peut lui être confiée, allant de l’enregistrement chronologique des engagements et opérations comptables, à l’établissement et au dépôt des comptes annuels au greffe du tribunal de commerce.

Avant de créer l’entreprise de textile, l’entrepreneur doit procéder à l’étude du marché en ciblant une clientèle spécifique avant d’établir un business plan pour prévoir la rentabilité et la pérennité de l’entreprise sur le long terme. Toutes ces tâches pré création peuvent tout à fait être dans les cordes de l’expert-comptable spécialisé en la matière.

 

Quels éléments facilitent la sélection d’un expert-comptable spécialisé dans le secteur du textile et de l’habillement ?

Même si l’expert en question est un spécialiste dans le domaine du textile, il est toutefois important de définir dès le début les différentes tâches que l’entrepreneur envisage de lui confier. En effet, il arrive fréquemment que les attentes et les besoins du demandeur ne se limitent pas uniquement à la tenue de la comptabilité, il faut alors s’assurer que les autres tâches figurent bien parmi les services proposés par l’expert-comptable. En outre, leur tarif variera en fonction de ses services. Il faut par ailleurs s’assurer que l’expert en question est bien inscrit à l’ordre des experts-comptables avant de l’engager.

Enfin, le monde actuel est fortement marqué par les avancées technologiques. De ce fait, toutes les obligations comptables peuvent être réalisées à travers des logiciels spécifiques dont la maîtrise ne doit avoir aucun secret pour l’expert-comptable. Ainsi, l’entrepreneur doit demander le mode d’utilisation de ses logiciels afin de simplifier leur communication et la réalisation des différentes tâches.