Bien que le statut d’autoentrepreneur soit caractérisé par la flexibilité de son régime, il n’est pas exempté des obligations comptables. Pour ce faire, l’autoentrepreneur peut recourir à l’appui d’un comptable.

Il convient, en effet, de souligner qu’une bonne comptabilité témoigne une bonne santé financière d’une entreprise.

Comment s’y prendre ? Il existe plusieurs alternatives : un comptable de proximité ou un comptable en ligne. Pour l’accomplissement de ses obligations comptables, il est judicieux pour l’autoentrepreneur de solliciter l’expertise d’un comptable en ligne.

 

Un comptable en ligne pour les autoentrepreneurs : rappel sur les obligations comptables

 

Il convient de rappeler les obligations comptables de l’autoentrepreneur. L’autoentrepreneur est soumis à des obligations comptables en vertu de l’article L123-12 du Code de commerce selon lequel : « Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant doit procéder à l’enregistrement comptable des mouvements affectant le patrimoine de son entreprise. Ces mouvements sont enregistrés chronologiquement.

Elle doit contrôler par inventaire, au moins une fois tous les douze mois, l’existence et la valeur des éléments actifs et passifs du patrimoine de l’entreprise.

Elle doit établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire. Ces comptes annuels comprennent le bilan, le compte de résultat et une annexe, qui forment un tout indissociable. »

Il convient de préciser que la comptabilité de l’autoentrepreneur est allégée et simplifiée.

 

La comptabilité allégée de l’autoentrepreneur

L’obligation comptable allégée de l’autoentrepreneur se présente comme suit :

- L’autoentrepreneur bénéficie d’une franchise en base de TVA. Dans ce cas, l’autoentrepreneur est épargné de la lourdeur des déclarations étant donné que la TVA ne sera pas déduite des achats professionnels.

- L’autoentrepreneur peut profiter du régime micro-fiscal, un régime lui épargnant la lourdeur administrative lors de la déclaration d’impôts.

 

Les obligations comptables simplifiées de l’autoentrepreneur

Par rapport aux obligations comptables prévues à l’article suscité, celles de l’entrepreneur se résument à la tenue de deux livres : le livre des recettes et le registre des achats.

Le premier livre correspond à un document qui enregistre les recettes encaissées. Le livre des recettes n’a pas de forme particulière. Il faut tout simplement qu’il relate les recettes encaissées.

Le registre des achats, quant à lui, est obligatoire pour l’autoentrepreneur exerçant une activité de vente de marchandises, de fournitures et denrées ; et pour l’autoentrepreneur fournissant des prestations d’hébergement. Ce document doit être tenu de façon chronologique.

NOTE : L’autoentrepreneur doit ouvrir un compte bancaire dédié à son activité.

 

Comptable en ligne autoentrepreneur : les avantages de cette solution

 

Dans quelle mesure le recours à un comptable en ligne est-il opportun ?

 

Le comptable en ligne propose un service à un prix abordable

Les services du comptable sont moins onéreux lorsque les prestations sont en ligne. La dématérialisation des prestations permet de réduire les honoraires du comptable. Pour rappel, la tarification d’un cabinet de comptable se fait sur la base du service demandé ou du temps nécessaire pour l’accomplissement de la mission.

 

Le comptable en ligne permet à l’autoentrepreneur de gagner du temps

En gagnant du temps, l’autoentrepreneur gagne de l’argent. Comme on dit : le temps, c’est de l’argent.

En optant pour l’intervention d’un cabinet d’expert-comptable en ligne, l’autoentrepreneur bénéficie de deux avantages. D’une part, il délègue la réalisation des obligations comptables à une tierce personne. D’autre part, sans se déplacer et en quelques clics, l’autoentrepreneur peut communiquer toutes les pièces utiles à son comptable.

 

Le comptable en ligne est un service accessible

De prime abord, il convient de rappeler le fonctionnement d’un cabinet d’expert-comptable en ligne. Il exerce les missions attribuées à un expert-comptable traditionnel. Il doit ainsi être inscrit à l’Ordre des experts-comptables. Il appartient à l’autoentrepreneur d’être diligent et de procéder à la vérification.

La différence est la modalité d’exercice des missions. Le comptable en ligne fonctionne à travers une plateforme. Ainsi, tant que l’autoentrepreneur dispose d’une bonne connexion, il peut accéder à sa comptabilité. En outre, l’accessibilité de la plateforme rend fluide la communication avec le comptable.

 

Comptable en ligne autoentrepreneur : les critères de choix

 

Les critères suivants sont à prendre en considération lors du choix.

 

1er critère de choix : Le professionnalisme du cabinet du comptable

Comment se manifeste le professionnalisme de l’expert-comptable ?

Dans un premier temps, il doit être inscrit à l’Ordre des experts-comptables. L’inscription à cet Ordre présume l’obtention du Diplôme supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) reçu cinq ans après le bacc. Elle présume également la détention du Diplôme d’Expertise Comptable (DEC), obtenu après 3 années de stage professionnel au sein d’un cabinet d’expertise ou auprès d’une entreprise. L’autoentrepreneur doit prendre le soin de vérifier cela avant le choix.

Dans un second temps, le professionnalisme du comptable peut se traduire par l’utilisation des nouvelles technologies pour l’accomplissement de ses missions.

Enfin, le comptable est un professionnel en relation avec la clientèle. En tant que tel, outre le savoir-faire, il doit être doté d’un savoir-être, notamment l’aisance relationnelle. Bien que la prestation soit en ligne, la capacité relationnelle est importante.

 

2e critère de choix : Le tarif

L’intervention du comptable peut être périodique. Elle peut constituer une charge pour l’autoentrepreneur.

Dans ce cas, le tarif des honoraires du comptable doit correspondre au budget prévu. Il est recommandé de choisir le cabinet de comptable proposant un tarif correspondant au budget. À cette fin, procéder à une étude comparative est nécessaire.

 

3e critère de choix : Les services proposés

Que cela soit hors ligne ou en ligne, le comptable propose des services diversifiés. Par ailleurs, ce professionnel propose des prestations à la carte. En effet, le comptable peut proposer des services relatifs à la réalisation de formalité juridique diverse. En général, le tarif des honoraires dépend des prestations demandées par le client.

Par conséquent, l’autoentrepreneur doit opter pour l’expert-comptable en ligne qui propose des services concorde à ses demandes et attentes.

NOTE : La qualité des services, bien qu’il se rapporte au professionnalisme, est également un critère de choix. Pour apprécier cette qualité, l’autoentrepreneur doit consulter les avis émis.

 

 

Comptable