Lorsqu’il est question de gérer tout l’aspect financier d’une entreprise, son dirigeant peut avoir deux choix pour le faire. D’un côté, il peut recourir aux compétences et aux services d’un expert-comptable, et de l’autre, il peut assumer à lui tout seul cette tâche si importante.

*Cependant, l’entrepreneur pourra également opter pour une autre solution se situant entre les deux possibilités sus-citées. En effet, il peut se charger de gérer une partie des obligations comptables qui lui incombent, et laisser le reste aux soins du professionnel.

Habituellement, ce sont les travaux les plus complexes qui seront confiés à l’expert-comptable. Dans tous les cas, solliciter les services d’un tel professionnel peut procurer des avantages indéniables pour l’entreprise et pour sa santé financière, tout comme cette intervention peut également présenter quelques inconvénients notables. Cet article sera axé sur ces deux points essentiels.

 

Les atouts que procure l’intervention du professionnel des chiffres dans les affaires d’une entreprise donnée

 

Nombreux peuvent être les avantages relatifs à l’implication d’un expert-comptable dans la gestion globale et financière d’une entreprise. Dans notre cas, nous allons en ressortir quatre atouts majeurs liés à cela.

 

Un gain de temps garanti lorsque l’expert-comptable intervient

C’est le premier avantage majeur que l’on pourrait évoquer lorsqu’un dirigeant décide d’engager un professionnel des chiffres tel qu’un expert-comptable pour permettre à son entreprise d’avoir une excellente santé financière. Ceci constitue un atout puisqu’en externalisant sa comptabilité, il se peut que l’intégralité des tâches comptables soit confiée au professionnel. Tout dépendra également de l’ampleur des missions que le dirigeant mettra sur le dos de l’expert-comptable (il peut confier qu’une partie des travaux, comme susmentionnés).

Ainsi, en sachant que les travaux de ce genre peuvent être complexes et très chronophages, le chef d’entreprise peut gagner un temps précieux en se libérant de ces tâches, et en se focalisant sur celles sur lesquelles il peut avoir le contrôle total, c’est-à-dire sur les actions qui apporteront une valeur ajoutée permettant à son entreprise de se développer (gestion des équipes au sein de la société, prospection commerciale, etc.).

 

L’expert-comptable apporte une certaine sécurité à l’entreprise

Avant toute chose, il est important de s’assurer que l’expert-comptable engagé figure bien parmi les professionnels inscrits à l’ordre des experts-comptables, sans quoi il lui sera impossible d’exercer cette fonction. Pour cela, il doit posséder les diplômes et les qualifications requises. Cela implique alors qu’il est en mesure de maîtriser parfaitement les différents problèmes et subtilités qui peuvent exister sur la comptabilité et la fiscalité (en droit français), à savoir la tenue d’une comptabilité et l’accompagnement sur diverses missions parallèles.

Grâce à son expérience et à ses multiples compétences, ce professionnel s’assurera que l’entreprise soit en règle envers l’administration fiscale en suivant les normes en vigueur et en respectant les lois qui concernent le domaine de la finance et de la fiscalité (les déclarations fiscales et sociales peuvent également être confiées à ses soins). En outre, en cas d’erreurs de sa part lors de l’exercice de ses fonctions, il possède une assurance RC ou responsabilité civile pour réparer les éventuelles conséquences financières.

 

La capacité qu’a l’expert-comptable à intervenir sur nombreux domaines

Faire appel aux services d’un expert-comptable permet à l’entrepreneur d’être accompagné et conseillé sur les grandes décisions qu’il aura à prendre, au moment opportun. Le fait que ce professionnel ait des compétences sur plusieurs disciplines, outre les compétences en matière comptable (les domaines juridiques, fiscaux et sociaux) l’aide à faire le bon choix pour notamment opter pour le bon statut juridique ou pour le régime fiscal adapté par exemple.

Par ailleurs, l’expert-comptable sera en mesure d’effectuer une large gamme de missions, et pourra intervenir de ce fait sur chacune des étapes auxquelles l’entreprise devra passer. D’une manière plus générale, à part son métier de comptable, il est avant tout un conseiller et un accompagnateur personnel et rapproché du chef d’entreprise.

 

La hausse de notoriété et de crédibilité de la société

Comme ce professionnel des chiffres doit absolument être inscrit à l’ordre des experts-comptables, il doit à ce titre être soumis à certaines contraintes en termes de déontologie. Il est ainsi très réputé être très professionnel dans tout ce qu’il fait, et jouit de ce fait d’une réputation et d’une crédibilité indéniable dans le secteur des affaires. La sollicitation de ses services est donc une preuve irréfutable que l’entreprise est sous bonne garde, ce qui est généralement très avantageux pour attirer plus de partenaires économiques par exemple, et très appréciée par l’administration fiscale.

 

Quelques inconvénients liés à l’implication de l’expert-comptable sur les affaires d’une entreprise

 

Des honoraires plus ou moins élevés

Sachez que le travail effectué par un expert-comptable doit évidemment être rémunéré (sous la forme d’honoraires). Pour définir le montant total des prestations de services, il sera nécessaire de se référer à la lettre de mission pour savoir les tâches que pourra accomplir l’expert-comptable. Ensuite, en fonction de l’ampleur des travaux et selon l’accord défini entre les deux parties, le montant peut également être déterminé.

Notons ensuite qu’il est conseillé de prévoir un budget à part pour les honoraires de l’expert-comptable, puisqu’ils peuvent être assez conséquents. Le plus important serait de procéder à une répartition intelligente des tâches entre l’entreprise et l’expert-comptable pour avoir une optimisation maximale en termes de coûts.

 

Des exigences imposées par le professionnel des chiffres

On peut trouver ce genre de contraintes surtout dans le secteur administratif. En effet, chacun a ses méthodes de travail, et celles du client peuvent différer de celles de l’expert-comptable. Ce dernier, en sa qualité de professionnel et de connaisseur en matière comptable et sur les pratiques à appliquer dans ce domaine, pourra imposer un moyen spécifique en termes de rangement ou de classement des différents documents comptables essentiels par exemple. D’une manière générale, ce sont des recommandations qui permettront de faciliter le quotidien du chef d’entreprise, d’une manière la plus efficace qu’il soit (des pratiques logiques, comme par exemple procéder à un classement dans l’ordre chronologique, ou encore faire un rangement de factures par numéro et par date).

 

Un inconvénient considéré comme un avantage également

L’implication de l’expert-comptable peut éviter au dirigeant de faire n’importe quoi dans sa façon de gérer l’aspect financier de sa société. Ceci est à la fois un inconvénient, mais après mure réflexion, peut être considéré comme un avantage. En effet, le chef d’entreprise ne pourra plus désobéir à la loi en réalisant des fraudes par exemple, ce qui d’une certaine manière, constitue un atout qui lui aurait évité des déconvenues assez lourdes de conséquences. L’expert-comptable doit évidemment suivre une certaine norme et obéir à diverses règles (code de déontologie), et le fait de constater une telle désobéissance envers la loi est inacceptable pour lui, ce qui pourra mettre en cause sa responsabilité.

Avoir